Retour à l'aperçu du guide

Entretenir les tomates

Dans les jardineries, on trouve un grand choix de variétés de tomates. Il n’y a pratiquement aucune limite en matière de couleurs, de formes et de goûts. Grâce à nos conseils à propos de l’emplacement, l’arrosage et pour correctement pincer les gourmands, vous vous régalerez bientôt des premières tomates cultivées sur votre balcon ou votre jardin.

Emplacement ensoleillé

Comme toutes les plantes méditerranéennes, les tomates ont besoin de beaucoup de lumière. Dans votre jardin, choisissez un endroit ensoleillé et abrité du vent. Les emplacements directement contre le mur de la maison sont également idéals.

Si vous cultivez les tomates sur le balcon ou la terrasse, employez des pots aussi grands que possible. Plus la plante aura de terre à disposition, mieux elle emmagasinera l’humidité et les nutriments. Le plant pourra former un ensemble de racines très ramifiées et poussera plus généreusement. Un effet secondaire pratique est qu’avec un grand pot, vous devrez arroser moins souvent.

Protection contre la pluie

Les tomates sont sensibles aux maladies. Veillez à ce que leurs feuilles restent sèches ou puissent sécher rapidement. Les tiges sont particulièrement sensibles à la pourriture. Choisissez donc un emplacement dans lequel les plantes seront protégées de la pluie.

Dans le jardin, les serres à tomates sont idéales. Elles sont fermées par du plastique sur trois côtés. L’ouverture sera placée sous le vent (le côté qui n’est pas face au vent). Ainsi vous les protégerez non seulement des intempéries, mais vous créerez un climat chaud optimal. Si vous manquez de place pour installer une serre, il existe un grand nombre d’alternatives. Demandez donc conseil dans un commerce spécialisé.

Si malgré tout, vous voyez apparaître des feuilles malades, traitez les tiges avec un produit phytosanitaire.

Nutrition végétale

Les plants de tomates poussent beaucoup. Laissez monter au maximum deux tiges par plantes. Pincez régulièrement les gourmands afin que l’énergie se concentre dans la tige principale. Plus les rameaux sont jeunes, plus ils sont faciles à éliminer. Il suffit de pincer les petits gourmands entre les doigts, pour ceux qui sont plus développés, utilisez un sécateur.

Afin que la tige ne se plie pas en cas de vent ou de tempête, fixez-la sur toute sa longueur sur un pieu ou un tuteur en bambou.

Les tomates buissonnantes ont une faible croissance, c’est pourquoi il ne faut pas pincer les gourmands.

Eau et nutriments

Les tomates sont très exigeantes en eau et en nutriments. Si l’été est sec, il faut les arroser régulièrement tant dans le jardin que sur le balcon. Employez, surtout pour les tomates du balcon, une terre lourde contenant beaucoup de compost et peu de tourbe et qui emmagasinera idéalement l’humidité et les nutriments. L’engrais pour tomates Hauert offre une composition en nutriments spécialement destinée aux tomates.

La nécrose apicale est due à une carence en calcium. Les symptômes en sont des taches brun noir à la base des fruits. Calcium Plus Hauert, pulvérisé sur les fruits, vous aidera à vous en débarrasser.

Le dos vert – pouvant être également appelé dos jaune selon la couleur – est une partie qui ne mûrit pas autour de la base du pédoncule. Les causes en sont diverses : chaleur excessive, pincement trop fort, rayonnement solaire trop intense ou manque de potassium. Un ajout de Potasse magnésienne Hauert peut être utile.

Tomates sur le balcon / Bien entretenir les tomates