[Translate to Français (CH):]
Retour à l'aperçu du guide

L’arrosage des plantes en été : les règles les plus importantes

Durant les mois chauds d’été, l’irrigation et l’arrosage sont les principales tâches au jardin. L’arrosoir est utilisé presque quotidiennement par temps chaud, surtout sur les balcons et les terrasses. Bien sûr, il y a des exceptions : les plantes aquatiques, qui préfèrent rester dans l’humidité, ou au contraire, les cactus qui n’aiment pas l’eau. Toutefois, les règles suivantes s’appliquent à une grande partie des plantes.

Voici comment bien arroser en été :

  • N’arrosez qu’en cas de besoin, mais en quantité suffisante. Cela signifie que vous humidifiez toute la terre dans le pot. L’arrosage continu à petites doses peut provoquer des maladies. En outre, l’eau, ressource précieuse, ne doit pas être gaspillée.
  • Si possible, ne mouillez pas les feuilles. Cela favorise les maladies foliaires.
  • Le meilleur moment pour arroser en été est tôt le matin. Dans la chaleur de midi, l’effet de loupe peut provoquer des brûlures sur les feuilles. L’effet de loupe est créé lorsque les rayons du soleil sont concentrés sur les feuilles via les gouttelettes d’eau et provoquent ainsi des brûlures.
  • N’arrosez pas avec de d’eau très froide ou très chaude. Cela peut choquer la plante, c’est comme chez l’homme.
  • En règle générale, les plantes à feuilles charnues ou petites ont besoin de moins d’eau que les espèces à grandes feuilles ou à feuilles fines.
  • Pour de nombreuses espèces de plantes et de pots, il est recommandé de recourir à l’irrigation goutte à goutte, dans laquelle l’eau est distribuée goutte à goutte à partir d’un tuyau. L’irrigation goutte à goutte est une méthode simple et économique d’arrosage.

Comment savoir si une plante a besoin d’eau ?

Si une plante présente des symptômes de flétrissement, ce n’est pas toujours dû à un manque d’eau. Les mêmes signes peuvent également se produire si elle se trouve dans l’eau ou si les racines ont été rongées.

Faites le test du doigt : enfoncez un doigt dans le sol et vérifiez l’humidité. Si le doigt reste sec, il est temps d’arroser. Vous pouvez également retirer la plante du pot et vérifier si la terre en dessous est encore humide. Si c’est le cas, elle n’a pas encore besoin d’eau.

Arroser avec de l’eau de pluie ou non ?

  1. Arrosez toujours, si possible, avec de l’eau de pluie. Les plantes absorbent mieux l’eau douce que l’eau dure (calcaire) enrichie en minéraux. L’utilisation de l’eau de pluie est également judicieuse d’un point de vue écologique.

    Si vous n’avez pas de récupérateur d’eau de pluie à votre disposition, vous n’avez pas à vous inquiéter. Les plantes se développent également avec l’eau du robinet. Elles ne peuvent tout simplement pas s’en passer.

Conseil : si vous n’avez pas encore fertilisé vos plantes, utilisez de l’engrais liquide lors de l’arrosage. Par exemple, les engrais liquides de Hauert ou Wuxal. Car les plantes ont besoin de se nourrir comme nous, êtres humains.