Retour à l'aperçu du guide

Le grillon des champs dans le gazon

L’animal de l’année 2014 nous ravit tous les soirs avec son chant. Même dans votre pelouse ?

Dans les chaudes heures du soir, vous pouvez entendre à nouveau striduler dans le gazon. C’est le signe de la présence du grillon des champs. En 2014, il a été nommé animal de l’année par Pro Natura.

Les grillons, incapables de voler, se nourrissent de graminées, de plantes et de petits insectes. Ils sont eux-mêmes une source de nourriture pour les oiseaux, les reptiles, les renards et les souris. Cependant, l’ennemi doit être rapide - les criquets des champs sont extrêmement vifs.

Les mâles donnent le ton

Les mâles sont littéralement les premiers violons chez les grillons. Ils produisent leur stridulation typique en frottant leurs élytres l’une contre l’autre et attirer ainsi les femelles. En pleine nature, on peut entendre leur chant jusqu’à 100 mètres de distance.

Le cycle de vie

Les grillons des champs s’accouplent au printemps. La femelle pond ensuite ses œufs dans le sol. Après environ 2 à 3 semaines, les jeunes, pour l’instant encore sans ailes, éclosent. Pendant l’été, ils mangent autant que possible et muent jusqu’à dix fois. En automne, ils creusent leurs terriers tubulaires typiques et y passent l’hiver. Au printemps suivant, ils muent de nouveau à deux reprises. Les grillons ont alors atteint leur pleine maturité et le cycle recommence.

  1. L’habitat

    Normalement, les grillons des champs vivent sur des prairies fleuries cultivées de manière extensive. Mais il arrive aussi qu’ils creusent leur terrier dans la pelouse. Il y a peu de chance que vous aperceviez un grillon, car ce sont des animaux très peureux. Dès qu’un danger menace, ils fuient vers leur terrier. Dans la pelouse, on ne peut détecter la présence de grillons des champs que par des trous de l’épaisseur d’un doigt. Une caractéristique typique est l’espace dégagé devant chaque trou.

    Comme tant d’autres animaux rares, l’espèce des grillons des champs est également très menacée et a besoin de tous les habitats qu’on peut lui offrir. Alors, lorsque vous découvrez leurs terriers typiques dans votre pelouse, réjouissez-vous de profiter de leur chant tous les soirs et de contribuer à la préservation des espèces grâce à votre pelouse !