Retour à l'aperçu du guide

Analyses du sol : informations générales

Pour une fertilisation ciblée, outre les besoins nutritionnels des plantes, les différentes propriétés du sol sont également déterminantes.

Avec des analyses périodiques du sol, vous maîtrisez ces facteurs, contrôlez les effets des mesures précédentes et optimisez ainsi le futur programme de fertilisation.

Méthodes d'analyse : principes

En matière de nutrition végétale, seule compte la partie des éléments nutritifs du sol pouvant être absorbés par les racines dans un délai utile. Cette période dépend d'une part de la durée de la culture et d'autre part de la résistance du sol au lessivage.

Dans le sol, la plupart des cations des éléments nutritifs sont plus ou moins fortement liés aux particules d'argile et d'humus. Seule une petite partie se dissout dans l'humidité du sol. Afin de mesurer la teneur complète en nutriments disponibles pour les plantes, les nutriments liés doivent être extraits du sol afin de déterminer également ces ions dans une solution aqueuse.

On utilise pour ce faire différents moyens d'extraction. Chaque méthode d'analyse et d'extraction présente des avantages et des inconvénients et nécessite son propre schéma d'interprétation. L'étalonnage est effectué dans des recherches végétales très poussées et dans diverses conditions de sol. Cela peut également entraîner des restrictions quant à la praticabilité des différents processus.

On peut atteindre un net degré d'indépendance vis-à-vis de telles restrictions spécifiques à une méthode en analysant les éléments nutritifs disponibles à la fois facilement et à plus long terme dans un sol. Une combinaison adaptée de ces deux valeurs calculée par le laboratoire vous donne une indication générale de la quantité de nutriments et de leur disponibilité dans votre sol.

Cette analyse est régulièrement menée ainsi dans notre laboratoire (analyse standard avec programme complémentaire).

Extraction des nutriments aisément disponibles

Seuls les nutriments se trouvant dans la solution aqueuse sont extraits. Cette méthode – utilisée seule – est suffisamment explicite pour les cultures brèves (p. ex. légumes à croissance rapide en serre, plantes en pot) ou si l'on veut uniquement définir l'apport en azote. En complément d'une extraction des réserves, elle fournit des informations supplémentaires importantes sur la disponibilité des nutriments.

Extraction des nutriments de réserve

Les extractants légèrement acides mettent également en solution une partie des nutriments remplaçables. Ces méthodes sont adaptées pour les cultures longue durée annuelles et pour les cultures pluriannuelles (p. ex. gazon, pépinières, cimetières, arboriculture, viticulture, etc.), car elles fournissent des indications importantes sur les corrections de fertilisation à moyen et long terme.

Moyen
d'extraction
pHSalinitéAmmoniumNitratePKMgCaOligo-éléments
Eau (nutriments
aisément
disponibles)
xxxxxxxxx
Acétate
d'ammonium
EDTA (nutriments
remplaçables)
    xxxxFe, Mn, Cu, Zn


Cas spécifique de l’azote

Les analyses du sol avec définition de la teneur en azote mesurent l'azote momentanément disponible pour les plantes (nitrate et/ou ammonium). Cette valeur évolue très rapidement en fonction de la teneur en argile et en humus, l'humidité du sol, la température du sol et les précipitations. C'est pourquoi chaque analyse ne représente qu'un instantané à courte durée de validité. La connaissance de l'apport actuel en azote est toutefois souvent utile pour procéder à des corrections de fertilisation à court terme ; ceci notamment car les carences en soufre et en nutriments se manifestent par des symptômes identiques à ceux d’une carence en azote. Une différenciation n’est ici possible qu'avec une analyse adaptée. En cas de suspicion de carence en azote, nous vous recommandons de faire procéder à l’analyse des nutriments hydrosolubles y compris l'azote (programme standard dans notre laboratoire).

Cas spécifique des oligo-éléments

Il est rare que les sols affichent une trop faible teneur en oligo-éléments. Font exception le cuivre sur les surfaces défrichées et très humifères ou le bore et le manganèse dans les terrains légers. Dans les substrats fertilisés, il est également rare de constater une carence en oligo-éléments et c'est pratiquement exclu quand on fertilise ultérieurement avec un produit en contenant.

Une carence en oligo-éléments est souvent due à de mauvaises conditions du sol : une valeur pH inadaptée, un tassement, un terrain trop sec ou trop mouillé. Il est toutefois possible que le laboratoire mesure une teneur suffisante alors que l’on constate visuellement une carence. C’est pourquoi tous les facteurs environnementaux doivent être étudiés.

Définition de la valeur du pH

Nous employons deux méthodes d’extraction : mesure dans un extrait CaCl2 ou dans un extrait aqueux. Attention lors de l’interprétation : dans l’extrait CaCl2, les valeurs du pH sont d’environ 0,5 à 1 unité pH plus basses que dans l’extrait aqueux.