Retour à l'aperçu du guide

Engrais minéraux et matières premières

Les éléments nutritifs des engrais minéraux sont directement disponibles pour les plantes. C’est là leur principale différence avec les engrais purement organiques. Ceux-ci ont en effet besoin de passer par une phase de minéralisation afin que les racines puissent absorber les nutriments.

Matières premières des engrais minéraux

  • Sels traités provenant de mines naturelles exploitées dans l’industrie minière, p. ex. sulfate de potassium, chlorure de potassium, sulfate de magnésium et phosphate naturel.
  • Des roches broyées, moulues ou traitées par des mesures physiques. Nous utilisons de la chaux (source de Ca), de la dolomite (fournisseur de Mg et de Ca), du granit et des roches volcaniques (divers oligo-éléments).

Teneur en chlorures et en calcaire

Outre les matières employées, la teneur en chlorures et en calcaire est un critère important dans les engrais minéraux. Les plantes réagissent différemment aux chlorures qui influencent en outre de façon importante la teneur saline du sol. C’est pourquoi les engrais sont classés selon leur teneur en chlorures :

  • sans chlore : < 0,1 %
  • pauvre en chlore : < 2 %

De nombreux engrais contiennent des composants à effet basique sous forme de carbonates qui influencent la valeur du pH. Les plantes de terre de bruyère ont besoin d’un sol acide. C’est pourquoi il est important de n’employer que des engrais exempts de chaux, car ils ne contiennent aucune matière première sous forme de carbonate.