Retour à l'aperçu du guide

Arroser et vaporiser correctement les orchidées

Quand, comment et à quelle fréquence : voici comment arroser, immerger et vaporiser correctement vos orchidées

Les orchidées sont très sensibles en matière d’arrosage. Certaines plantes meurent parce qu’elles reçoivent trop d’eau alors qu’elles n’ont besoin que de très peu. Grâce à ces conseils, vous donnerez à vos orchidées la bonne quantité d’eau au bon moment.

Comment savoir si mon orchidée a besoin d’eau ?

Normalement, les orchidées sont arrosées ou immergées environ une fois par semaine en période de floraison. Pendant la phase de dormance, vous pouvez prolonger l’intervalle d’arrosage à une fois toutes les deux semaines. Les besoins en eau varient également selon la variété.

  • Si vous n’êtes pas sûr, mettez votre doigt dans le pot. Si le substrat semble froid et humide, il y a encore suffisamment d’humidité disponible.
  • Le test de poids est également une bonne indication : soulevez le pot - si la motte est légère, c’est le moment d’arroser.

Conseil : avec les orchidées Phalaenopsis, vous pouvez savoir si la plante a soif en vous fiant à la couleur des racines. Si elles sont blanches à argentées, il est temps d’arroser. Dès que vous arrosez, la couleur des racines redevient vert clair.

Immerger ou arroser les orchidées ?

Les avis divergent sur cette question. Certains ne jurent que par le bain, d’autres arrosent les orchidées comme leurs autres plantes d’intérieur.

Instructions pour le bain :

  1. Remplissez un seau avec de l’eau légèrement tempérée.
  2. Posez le pot d’orchidée à l’intérieur.
  3. Immergez complètement le pot dans l’eau pendant quelques minutes jusqu’à ce qu’il soit lourd. Dans le cas des orchidées Phalaenopsis, on peut dire, d’après la couleur vert clair des racines, que la plante a absorbé suffisamment d’humidité.
  4. Retirez le pot du seau et l’égoutter. Ne placez jamais le pot directement dans le cache-pot ou la soucoupe. Sinon, l’excès d’eau s’y accumule, ce que les orchidées ne tolèrent pas bien.

Arroser correctement :

  1. Si vous arrosez les orchidées directement dans le pot, administrez autant d’eau que nécessaire jusqu’à ce qu’elle coule dans la soucoupe ou le cache-pot.
  2. Laissez le pot d’orchidée ainsi pendant quelques minutes pour permettre à la plante d’absorber suffisamment d’eau.
  3. Après cela, videz le reste d’eau. Cela permettra d’éviter que les orchidées ne restent dans l’eau stagnante et que les racines ne commencent à pourrir.

Vaporiser correctement les orchidées

Les orchidées sont originaires de la forêt tropicale et aiment être entourées d’une humidité élevée. Dans nos salles de séjour, surtout en hiver quand on chauffe, ce pourcentage n’est généralement que de 50 à 60 % environ. Cela peut entraîner le dessèchement de la pointe et des bords des feuilles.

Pour éviter cela, vous pouvez pulvériser les feuilles et les racines aériennes avec de l’eau non calcaire une fois par jour à l’aide d’un pulvérisateur manuel.

Notre conseil : si vous trouvez la pulvérisation quotidienne trop laborieuse, remplissez une soucoupe d’argile expansée et ajoutez de l’eau. Ensuite, placez le pot d’orchidée dessus. L’eau qui s’évapore lentement crée une zone d’humidité accrue autour de la plante - exactement ce qu’aime l’orchidée.