Retour à l'aperçu du guide

Les 5 plus beaux palmiers d’intérieur

Un sentiment de vacances dans le salon : nous vous présentons les 5 plus beaux types de palmiers pour la maison.

Qui n’aimerait pas rapporter chez soi l’atmosphère des dernières vacances avec un palmier d’intérieur ? Cependant, toutes les variétés ne sont pas adaptées au salon. Les palmiers pour le balcon ou la terrasse ne se sentent pas à l’aise à l’intérieur. Dans ce qui suit, nous vous présentons les plus belles espèces de palmiers d’intérieur.

Notre top 5 des plus beaux palmiers d’intérieur

1. Palmier de montagne (Chameaedorea elegans)

Il est souvent aussi vendu sous le nom de palmier de montagne mexicain. Ce nom révèle sa région d’origine : les montagnes du Mexique et du Guatemala. Il est relativement peu exigeant et convient donc comme palmier d’intérieur pour les débutants. Il apprécie un emplacement clair à semi-ombragé. La lumière directe du soleil n’est pas idéale. Si vous le souhaitez, vous pouvez également le mettre à l’extérieur pendant l’été. En hiver, les palmiers de montagne ont tendance à aimer les températures fraîches. L’air sec du chauffage dans l’appartement peut faire brunir les pointes de ses feuilles. Une vaporisation d’eau occasionnelle y remédiera. Le palmier de montagne aime avoir un substrat humide, mais jamais d’eau stagnante dans la soucoupe.

2. Palmier multipliant ou aréca (Dypsis lutescens)

Le palmier multipliant vient de Madagascar. Avec le palmier de montagne, c’est l’un des palmiers d’intérieur les plus connus et les plus populaires. Il forme des tiges jaunâtres surplombées de touffes de feuilles. Plus la plante est grande, plus les touffes sont longues et plus l’aspect de la plante est gracieux. Le palmier multipliant n’aime pas que sa motte soit sèche. C’est pourquoi il faut toujours s’assurer que le substrat est uniformément humide. Choisissez en outre un endroit lumineux, mais sans soleil direct à midi.

3. Kentia ou Howea (Howea forsteriana)

Ce palmier vient de l’île Lord Howe et tient son nom de sa capitale Kentia. Heureusement, votre Kentia ne poussera pas autant dans votre salon que sur son lieu d’origine. En outre, c’est une plante à croissance plutôt lente. Il peut s’adapter à un endroit ensoleillé ou semi-ombragé. Le Kentia a besoin de moins d’eau que le palmier multipliant ou le palmier de montagne. C’est pourquoi il faut toujours laisser la terre sécher avant d’arroser à nouveau. En hiver, vaporisez régulièrement les feuilles avec de l’eau. Sinon, il peut arriver que les touffes se dessèchent à partir du bout des feuilles en raison de l’air sec du chauffage.

4. Cocotier (Cocos nucifera)

Envie de plage et de cocotiers ? Au moins, vous pouvez faire entrer ce dernier dans votre salon. Le cocotier est acheté avec la noix de coco typique d’où émerge la pousse. La noix forme une racine pivotante. Par conséquent, après avoir acheté la plante, il faut la transplanter dans un récipient aussi haut que possible. Cela permet aux racines de bien se développer et à la plante de prospérer de manière optimale. Comme le cocotier est une plante tropicale, il réagit de manière sensible à l’air sec du chauffage. Veillez donc à le vaporiser de temps en temps avec de l’eau.

5. Palmier bambou (Rhapis excelsa)

Le palmier bambou fait partie des palmiers éventails et provient des régions subtropicales. Comme il est aussi originaire de Chine, il est également vendu sous le nom de palmier chinois. Le palmier forme des rhizomes dans le sol, d’où naissent les pousses. Il s’adapte bien aux endroits ombragés et peut ainsi décorer les coins de la maison où les autres palmiers d’intérieur ne se sentent pas à l’aise. Il faut également le vaporiser régulièrement en hiver. Sinon, il est considéré comme très facile à entretenir et pardonne même une erreur de soins.