[Translate to Français (CH):]
Retour à l'aperçu du guide

Bonsaïs d’extérieur

Toutes les variétés locales et méditerranéennes de bonsaïs ont besoin d’un emplacement en plein air tout comme leurs congénères dans la nature. Les arbres miniatures veulent aussi être exposés au vent et aux éléments et ont besoin de faire une pause pendant la saison froide. Ces arbres n’ont pas leur place à l’intérieur – en hiver non plus !

Variétés de bonsaïs résistant au gel

  • Les variétés autochtones typiques et aisées à cultiver sous forme de bonsaïs sont l’érable, le hêtre, le mélèze, le genévrier, l’if, le pin et quelques autres encore. Pratiquement toutes les variétés locales résistent au gel et ont besoin de faire une pause hivernale de croissance. Selon leur variété, la taille du pot, la météo (bise), etc. les bonsaïs doivent être protégés du gel intense.
  • Les arbres méditerranéens tels qu’oliviers, chênes-lièges ou grenadiers ne sont que peu résistants au gel et demandent une protection spécifique. Pour ne pas prendre de risque, faites hiverner ce type d’arbre dans une serre froide (pas de températures négatives pendant une longue période).

L’emplacement adapté pour les bonsaïs d’extérieur

  • Dans le jardin : choisissez un endroit répondant aux besoins de la variété de l’arbre : plein soleil, semi-ombragé ou ombragé. En principe, les arbres restent dehors par tous les temps.
  • Sur le balcon : si votre bonsaï est placé sur le balcon, assurez-vous que son emplacement est suffisamment ombragé et évitez de le laisser trop longtemps exposé en plein soleil. Il est recommandé d’augmenter l’humidité de l’air en plaçant le bonsaï dans une soucoupe remplir de graviers et d’eau. Veillez à ce que le pot ne stagne pas dans l’eau. Dans le commerce spécialisé et les clubs de bonsaïs, vous recevrez des conseils sur les variétés d’arbres les plus adaptées pour être placées sur le balcon.

Selon la température, p. ex. lors de forte chaleur en été, placez l’arbre à l’ombre ou en semi-ombre. Déplacez-le dans un endroit protégé en cas de vent fort ou d’annonce de tempête avec de la grêle. Afin que le bonsaï se développe de la même façon de tous les côtés, tournez-le à intervalles réguliers afin de l’adapter à l’orientation du soleil.

Entretenir correctement les bonsaïs d’extérieur

Du printemps à l’automne, on arrose généralement tous les jours, le matin tôt ou le soir. En cas de températures modérées et de pluie, vous pourrez allonger les intervalles d’arrosage. Les jours de forte chaleur arrosez jusqu’à deux fois par jour. Durant ces saisons, vous fertilisez régulièrement vos bonsaïs. Vous travaillez sur la forme et taillez le feuillage et les aiguilles. Le rempotage se fait au printemps dès que la plante commence à bourgeonner.

Bonsaïs d’extérieur en hiver

Les bonsaïs prennent leur pause hivernale à l’extérieur, même en cas de neige. Pour l’hivernage, choisissez un endroit clair, protégé du vent et de l’ensoleillement direct. Protégez les racines, p. ex. avec une boîte ou des plaques en polystyrène expansé et contrôlez régulièrement qu’elles ne sèchent pas. Lors de périodes de froid prononcé, vous pouvez également utiliser du voile en non-tissé. Même lors de températures négatives extrêmes : un bonsaï d’extérieur ne doit jamais être placé dans un appartement chauffé. Les premières journées de beau temps incitent souvent à sortir les arbres de l’hivernage. Pensez toutefois à les protéger encore suffisamment en cas de gel tardif.

Source : www.moyogi-basel.ch