[Translate to Français (CH):]
Retour à l'aperçu du guide

Les ravageurs et maladies des bonsaïs

Die häufigsten Schädlinge, Nützlinge und Krankheiten bei Bonsais im Überblick. Mit diesen Massnahmen beugen Sie vor und schaffen bei einem Befall Abhilfe.

Comme toutes les plantes, les bonsaïs sont également soumis aux influences de la nature. Les bonsaïs d’extérieur notamment peuvent être attaqués par des ravageurs ou des parasites végétaux et bactériens.

Les ravageurs des bonsaïs

  • Oïdium / mildiou
  • Acariens
  • Pucerons des feuilles
  • Poux farineux et cochenilles farineuses
  • Cochenilles
  • Vers blancs
  • Pyrales du buis
  • Otiorhynques, etc.

Les auxiliaires des bonsaïs

Les insectes utiles contribuent à maintenir au plus bas la présence des ravageurs. La plupart des produits phytosanitaires épargnent ces auxiliaires du jardin et n’agissent que sur les ravageurs. Font partie des auxiliaires :

  • Acariens prédateurs
  • Coccinelles
  • Syrphes
  • Ichneumons
  • Anthocorides
  • Chrysopes

Mesures contre les ravageurs des bonsaïs

Les bonsaïs sains sont moins sensibles aux ravageurs. Pour ce faire, fertilisez-les de façon conséquente. La vaporisation d’huile d’hiver agit également préventivement (protection hivernale surtout pour les arbres méditerranéens).

Observez régulièrement vos bonsaïs afin d’identifier la présence de ravageurs suffisamment tôt. Souvent il suffit de les retirer manuellement / de nettoyer et de procéder à une lutte naturelle contre les ravageurs. En cas d’urgence, vous pouvez employer des produits chimiques spécifiques (à doser comme les grandes plantes normales). Veillez toutefois à conserver les insectes utiles.

Lichens et mousses

Après de longues phases pluvieuses, les lichens et les mousses se développent sur les branches et les troncs des arbres et des buissons. Ils ne représentent pas un problème pour les bonsaïs, mais sont généralement retirés pour des raisons esthétiques et afin d’éviter qu’ils n’offrent un abri aux champignons nuisibles.

Moisissure, oïdium et champignons nuisibles

La meilleure mesure contre la moisissure, l’oïdium et les champignons nuisibles est également ici la prévention. Voici comment procéder au mieux :

  • choisir un endroit adapté,
  • fertiliser et arroser selon les besoins,
  • éviter l’eau stagnante et le stress dû à la sécheresse.

Utiliser toujours des outils propres et désinfectés pour la plantation, les soins et la taille. Si un arbre est attaqué par un champignon nuisible, il vous faudra le détruire dans le pire des cas.

Les champignons nuisibles sont rares sur les bonsaïs, il ne faut pas les confondre avec la mycorhize qui, elle, est utile puisqu’elle résulte de l’association symbiotique entre des champignons et les racines des plantes.

Mauvaises herbes

Les mauvaises herbes comme la sagine subulée, le trèfle et l’hépatique retirent au bonsaï des nutriments et de l’eau tout en altérant son apparence. C’est pourquoi il faut les retirer du pot.

Source : www.moyogi-basel.ch

[Translate to Français (CH):]

[Translate to Français (CH):]