[Translate to Français (CH):]
Retour à l'aperçu du guide

Pot à bonsaï

La variété des pots à bonsaï est pratiquement aussi grande que le nombre de bonsaïs. Le même pot, qui met un arbre particulièrement en valeur, va rendre un autre absolument insignifiant.

Pourquoi un pot à bonsaï ?

Pour la culture initiale d’un bonsaï, vous pouvez employer un pot, une caissette en bois ou un récipient en plastique (tous impérativement avec un trou d’écoulement afin que l’eau d’arrosage puisse s’écouler). Plus tard, sur la voie de sa transformation en bonsaï et quand il sera devenu un véritable bonsaï, il vous faudra un pot adapté.

Les pots à bonsaï n’offrent que peu d’espace, correspondant en cela au volume réduit des racines.  Ils disposent cependant d’ouvertures suffisamment grandes pour l’écoulement et le maintien de l’arbre. En outre, pour les arbres développés, l’aspect esthétique du pot joue également un rôle important.

Sa taille, sa forme et son matériau : voici comment choisir le pot à bonsaï adapté

  • Adapté à l’arbre : le pot ne doit pas concurrencer l’arbre, mais mettre en valeur son expression et son caractère.
  • Dimension : la hauteur du pot correspond à peu près à l’épaisseur de la base du tronc (un peu plus haut pour les jeunes arbres). La circonférence du pot doit être légèrement plus petite que celle de la portée de la couronne (pour les arbres avancés).
  • Forme :
    • Les formes rondes et ovales se marient bien à des bonsaïs élégants avec un tronc mince et une couronne fine.
    • Les pots ronds sont très bien adaptés aux arbres de style bunjingi (style du lettré).
    • Les pots ovales et très plats sont idéals pour les compositions de forêts.
    • Les formes angulaires vont aux arbres à tronc épais avec racines volumineuses et à taille relativement basse.
  • Surface : les conifères sont plantés dans des pots non vernis. Dans un pot verni, on installera de préférence les feuillus et les arbres fruitiers donnant des fleurs.
  • Matériau : différents types d’argile, de cuisson et techniques d’émaillage donnent des résultats différents. Demandez impérativement si le pot à bonsaï résiste au gel. Si ce n’est pas le cas, il y a le risque que l’eau pénètre dans l’argile et fasse éclater le pot. Les arbres dans des pots non résistants au gel (p. ex. pots raku) doivent être dépotés en hiver (avec toutes leurs racines, sans taille).

Acheter un pot à bonsaï : le mieux est d’aller dans un commerce spécialisé

Dans les commerces spécialisés, vous trouverez des pots à bonsaï très variés, provenant généralement de Chine, de Corée et du Japon (pots japonais anciens précieux). Les pots d’artistes locaux, par exemple d’Angleterre, d’Allemagne, d’Autriche ou de Suisse, sont également très appréciés.

Pour choisir le pot adapté, le mieux est de vous faire conseiller dans un commerce spécialisé ou dans un club.

Source : www.moyogi-basel.ch