Retour à l'aperçu du guide

Comment le miel est-il produit ?

Nous savons tous que les abeilles produisent du miel. Mais au fait, comment ? Vous le saurez ici.

Collecte de nectar

Le nectar et les hydrates de carbone qu’il contient sont une précieuse source d’énergie pour les abeilles. En outre, le nectar contient également des vitamines importantes. Les ouvrières aspirent avec leur trompe le nectar des glandes végétales, appelées nectaires, et le transportent dans leur jabot (sac à miel) jusqu’à la colonie. Une fois arrivées, elles déposent le nectar dans l’une des cellules libres des rayons en cire d’abeille. Ensuite, elles s’envolent à nouveau pour aller chercher d’autres nectars. 

Du nectar au miel

Lors du stockage dans les alvéoles, les abeilles ajoutent des enzymes et des acides aminés au liquide sucré initial provenant des fleurs. Cela modifie déjà légèrement sa composition. Les enzymes transforment le fructose et le glucose du nectar en sucres dits inversés.

Les abeilles de la ruche continuent à s’occuper du nectar introduit en l’aspirant sans cesse dans leur jabot et en y ajoutant d’autres enzymes et minéraux. Elles répètent cette opération jusqu’à obtenir peu à peu du miel. 

Sécher et sceller

Les abeilles ne se contentent pas de modifier la composition du liquide récolté. Le nectar contenu dans les fleurs est composé d’environ 50 % d’eau. Si les abeilles ne le concentraient pas et ne l’épaississaient pas, le miel produit dans les rayons commencerait à fermenter en très peu de temps. C’est pourquoi certaines abeilles se rendent devant la planche d’envol et éventent l’air de la ruche avec leurs ailes. Elles sèchent ainsi le miel jusqu’à une teneur en eau d’environ 18 %. Dès que cette valeur est atteinte, elles ferment les cellules de miel de manière étanche à l’air et à l’eau avec un couvercle de cire spécial. 

Pourquoi les abeilles produisent-elles du miel et ne se nourrissent-elles pas simplement de nectar ?

Il nous reste encore à répondre à une question : pourquoi les abeilles font-elles cela ? Il serait pourtant beaucoup plus simple de consommer directement le nectar au lieu de produire du miel à grands frais à partir de celui-ci. La réponse : la colonie d’abeilles a besoin de miel de longue conservation pour se nourrir pendant les périodes de mauvais temps et pour passer l’hiver. Pour les abeilles, il est comparable au fromage pour nous, les humains. Celui-ci servait également à conserver le lait à l’époque où il n’y avait pas de réfrigérateur. 

Des plantes de jardin mellifères au printemps

Avec ces fleurs et plantes ligneuses, vous fournissez aux abeilles du nectar et du pollen au …

Continuez

Privons-nous les abeilles de leur miel ?

Non. Lorsque les apiculteurs prélèvent le miel obtenu en été, ils n’affaiblissent pas les abeilles. Le miel d’été, avec sa forte proportion de miel de forêt, est difficile à digérer pour les abeilles. En conséquence, leur risque de souffrir de maladies intestinales pendant l’hiver augmente. Au lieu de cela, les apiculteurs leur fournissent un sirop de nourrissement plus digeste que les abeilles concentrent de la même manière. 

Plus d’informations sur le thème des abeilles

Souhaitez-vous apprendre comment offrir aux abeilles une base de vie saine et adaptée dans votre jardin ? Dans ce cas, consultez les nombreux cours pratiques proposés par BienenSchweiz. Vous trouverez de plus amples informations sous www.bienen.ch/bienenschutz

  1.  

    Hauert en collaboration avec Bienen Schweiz, pour des jardins respectueux des abeilles.