Retour à l'aperçu du guide

Emploi du compost

Dans un sol sain poussent des légumes sains. L’ajout régulier de compost bien mûr garde la terre fertile et pleine de forces. Cependant le compost ne contient pas tous les nutriments dans le rapport nécessaire aux plantes. Ainsi, il ne fournit que peu d‘azote sous la forme que les plantes peuvent absorber. C’est particulièrement important pour le développement des jeunes plantes. Par ailleurs, le compost est riche en phosphore et en chaux.

Afin que ces deux substances ne s’accumulent pas alors que d’autres nutriments sont sous-représentés, nous vous conseillons de prendre les mesures suivantes :

  1. Faites analyser votre sol, afin de connaître son niveau d’approvisionnement en éléments nutritifs.
  2. Ajoutez au maximum 2 à 3 l de compost au m².
  3. Ajoutez les nutriments manquants au moyen d’un engrais complémentaire spécial, par exemple l’engrais pour jardin Biorga ou la poudre de corne Biorga / les raclures de corne.

Quelle est la signification de la valeur du pH du sol ?

Les légumes et les fleurs poussent au mieux si la valeur du pH est comprise entre 6,5 et 7,2. Si la valeur est inférieure ou supérieure, les plantes n’absorbent plus suffisamment de nutriments et surtout d’oligo-éléments.

Si l’on ajoute trop de compost au fil des années, la valeur peut augmenter jusqu’à 8 et même plus, ce qui annonce pratiquement à coup sûr une carence en oligo-éléments. Ceci peut se constater par exemple aux taches brunes, signe d’un manque de manganèse, ou aux tiges creuses et feuilles cassantes par manque de bore.

Afin de connaître la valeur du pH de votre sol, faites-en analyser un échantillon lors d’une journée de conseil dans votre jardinerie ou commandez une analyse de sol.