Retour à l'aperçu du guide

Hivernage du gazon

Dès que l’automne approche, le gazon ne pousse plus que très faiblement voire plus du tout. La saison de la tonte approche de sa fin et l’hivernage est proche. Nous allons répondre aux questions les plus fréquentes à propos des « préparatifs du gazon à l’hiver ».

Dois-je ratisser les feuilles tombées sur le gazon ?

Les feuilles colorées de l’automne ont de superbes couleurs, mais avec l’humidité comme la rosée du matin ou la pluie, elles restent fermement collées sur le gazon. Celui-ci prend alors une couleur jaune. En effet, sous une couverture dense de feuilles, les graminées ne peuvent plus respirer. De la moisissure se forme. Dans le pire des cas, le gazon commence à mourir. C’est pourquoi il faut ratisser les feuilles aussi souvent que possible. Le plus rapide est d’utiliser une tondeuse avec sac collecteur et de les aspirer.

À quelle hauteur dois-je tondre le gazon avant l’hivernage ?

Ne tondez pas le gazon trop court avant le repos hivernal. Une hauteur de tonte d’environ 5 cm est idéale. Les graminées ont ainsi un peu de réserve pour l’hiver, mais ne sont pas non plus trop longues pour se coller entre elles.

Puis-je marcher sur le gazon en hiver ?

Dès que le gazon a gelé pour la première fois et qu’il est couvert de givre, il ne faut y marcher que si nécessaire. En effet, une fois gelées, les graminées se brisent aussi facilement que du verre. Chaque fois que vous marchez dessus, vous les endommagez. Vous en verrez les traces au printemps suivant sous la forme d’endroits jaunes dans le gazon.

Pour terminer, un conseil pour l’univers des animaux : formez un tas avec les feuilles d’automne ramassées dans le jardin. Vous créez ainsi un refuge idéal pour les hérissons et autres petits animaux.