[Translate to Français (CH):]
Retour à l'aperçu du guide

Jardinage urbain : voici comment planter les contenants

Le jardinage urbain se pratique même sur les petits balcons, les cours de taille réduite ou les rebords de fenêtres. Tout ce dont vous avez besoin, ce sont des récipients appropriés, du terreau, des plantes et un peu de créativité.

Pots à acheter

Dans les marchés spécialisés, vous trouverez un vaste choix de conteneurs pour le jardinage urbain :

  • Pots en terre cuite de haute qualité
  • Pots en plastique de toutes les couleurs et de toutes les tailles
  • Caissettes pour le rebord de la fenêtre
  • Suspensions à accrocher
  • Pots à fixer sur le mur
  • et encore bien d’autres !

Conteneurs pour le jardinage urbain dénichés chez vous

Au lieu d’acheter, vous pouvez également recycler les conteneurs de votre ménage. La caisse en bois de la dernière livraison de vin convient tout aussi bien qu’un seau mis au rebut ou la soupière de grand-mère. Il n’y a pas de limites à votre créativité.

A quoi veiller lors du choix de votre contenant :

  • Le pot doit être au moins 5 à 10 cm plus grand que la motte de la plante.
  • Plus le récipient est petit, plus le terreau s’assèche rapidement et plus il faut arroser souvent.
  • Arrosez avec soin les plantes placées dans des contenants sans orifice d’évacuation. Si vous leur apportez trop d’eau, les racines risquent de pourrir. Veillez également à ce que ces conteneurs soient protégés de la pluie.
  • Il est préférable de placer une soucoupe sous les pots percés d’un trou d’évacuation afin que l’eau ne s’écoule pas de manière incontrôlée. Si le substrat contient beaucoup de compost, les substances humiques sont évacuées avec l’eau. Celles-ci peuvent provoquer une coloration brune peu esthétique sur le sol. Vous pouvez éviter cela avec une soucoupe adaptée.

Le matériel dont vous avez besoin pour planter les contenants :

  • Substrat, si possible sans tourbe
  • Argile expansée ou gravier, tessons d’argile
  • Non-tissé perméable à l’eau
  • Film plastique perforé (à acheter dans les magasins spécialisés ; sinon, un sachet en plastique dans lequel vous découpez des trous pour l’écoulement de l’eau convient également).
  • Engrais, par exemple Billes Hauert.

Instructions : voici comment planter un contenant de jardinage urbain

  1. Protéger le conteneur. Pour les contenants en bois ou en matériaux sensibles, il faut d’abord insérer du film plastique ou un sac en plastique de la taille du conteneur. De cette façon, vous protégez le bois de l’arrosage et donc de la pourriture.
  2. Lacouche de drainage. Dans les pots disposant d’un orifice d’évacuation, placez un tesson de terre cuite sur le trou. Ensuite, remplissez d’argile expansée ou de gravier jusqu’à une hauteur de 5 à 20 cm, selon la hauteur du pot.
  3. Séparation en non-tissé. Placez le non-tissé perméable à l’eau sur cette première couche. Le non-tissé empêche que le terreau ne se mélange avec le drainage. Sinon, il risque de devenir vaseux et ne plus être en mesure de remplir sa fonction.
  4. Verser le substrat. Remplissez le contenant avec suffisamment de terreau pour que la motte racinaire soit à la même hauteur que dans le pot précédent.
  5. Planter et fertiliser en suivant les instructions figurant sur l’emballage. Si vous utilisez des Billes Hauert, placez-les autour de la motte racinaire.
  6. Remplir le récipient. Ajoutez le reste de terreau dans le pot, puis pressez bien. Veillez à ce que tous les espaces vides soient bien remplis de substrat. Laissez une cuvette de 1 à 2 cm jusqu’au bord supérieur du pot. De cette façon, la terre ne débordera pas si vous arrosez un peu trop fort.

 

Conseil : défaites légèrement les mottes fortement enracinées. Cela favorisera la croissance des racines et les plantes pousseront plus facilement et mieux.