Retour à l'aperçu du guide

Construire soi-même une serre : un guide simple (avec vidéo)

Une serre construite par vous-même en 4 étapes. Avec une vidéo et de nombreux précieux conseils professionnels précieux.

Vous voulez une serre élégante pour votre jardin et vous avez quelques compétences manuelles ? Alors nous avons les instructions de construction qu’il vous faut. Nous vous montrons comment vous pouvez construire vous-même une serre sur mesure pour votre espace extérieur avec la bonne préparation, les bons matériaux et quelques coups de main.

Instructions en 4 étapes : voici comment construire votre serre

Étape no 1 : Installer les fondations

Étape no 2 : Construire la structure de base

Étape no 3 : Insertion des murs

Étape no 4 : Poser le toit

Phase 1 : la planification

La première phase est celle de la planification. Il s’agit de déterminer le type de serre que vous voulez. Vous pouvez choisir entredeux variantes :

  • Serre autoportante : elle peut être placée n’importe où dans le jardin et se compose, classiquement, de quatre parois latérales.
  • Serre adossée : Cette variante est appuyée à un mur de la maison ou autre, de sorte que vous n’avez besoin que de trois parois latérales.

En outre, vous pouvez choisir entre différentes variantes de toit. La plupart des serres sont équipées d’un toit à deux pans. Mais les toits plats et les toits arrondis créatifs sont également populaires.

Si vous avez fait un plan détaillé de votre serre et calculé correctement toutes les dimensions, alors l’étape la plus importante a déjà été franchie.

Phase 2 : se procurer les matériaux et les adapter

Après la phase de planification, votre chemin vous conduit au magasin de bricolage. Vous y trouverez tous les composants de votre serre. Vous pouvez également commander les pièces nécessaires sur mesure auprès d’un magasin en ligne spécialisé dans les matériaux de construction.

Matériaux pour les fondations

Vous avez trois options pour les fondations :

  • Fondations en béton - coulées dans le béton
  • Fondations en acier - construites avec des manchons et des contreforts en acier
  • Fondations en bois - composées de poutres en bois

En fonction du type de fondations et de la taille de la surface de base, vous aurez besoin de différents matériaux de construction dans un certain nombre et une certaine longueur. Vous pouvez les trouver dans n’importe quel magasin de bricolage.

Matériaux pour la structure de base

Le matériau le plus facile à travailler pour la structure de base est le bois. Il peut être facilement découpé et adapté à vos souhaits. Il est préférable d’utiliser un type de bois stable et résistant aux intempéries, par exemple du sapin ou de l’épicéa, d’une épaisseur d’au moins 5 x 5 cm. La longueur des poutres en bois dépend de la taille et de la hauteur de votre serre. En outre, vous aurez besoin de quelques lattes de bois de la même longueur que les cadres extérieurs. Celles-ci seront utilisées pour fixer les éléments du mur.

Vous pouvez couper vous-même les entretoises à la taille voulue. Vous pouvez également utiliser le service de découpe proposé dans de nombreux magasins de bricolage. Là, toutes les poutres sont coupées à la longueur et à l’angle souhaités. Cela vous permet d’économiser beaucoup de travail.

Matériaux pour les murs et le toit

Pour les murs, vous avez le choix entre

  • le verre
  • les plaques de polycarbonate double paroi
  • ou une bâche de serre.

Nous recommandons les plaques de polycarbonate, car elles ont de bonnes propriétés d’isolation et sont également rapides à installer avec les instructions appropriées.

Les plaques ondulées en plastique résistant à la rupture et aux UV conviennent particulièrement bien comme matériau de couverture. Le nombre de mètres carrés dont vous avez besoin dépend de la taille et du type de toit de votre serre. La découpe des revêtements de murs et de toits est un peu plus difficile qu’avec les éléments en bois. Par conséquent, essayez d’acheter les plaques déjà dans la taille dont vous avez besoin, ou faites-les couper sur place.

Autres matériaux de construction

Vous aurez besoin des petites pièces suivantes pour pouvoir relier les plus grands éléments entre eux.

  • Prévoyez suffisamment de vis à bois, car vous aurez besoin d’un nombre relativement important.
  • Procurez-vous également des vis spéciales avec rondelles pour les parties ondulées du toit et du faîte ainsi que des profilés en U pour l’étanchéité du toit et des murs.
  • Vous avez besoin de deux charnières solides pour la porte intégrée.
  • Vous pouvez verrouiller la serre de l’extérieur à l’aide d’un solide loquet.

Enfin et surtout, pensez aux intempéries :une lasure protège de manière fiable les éléments en bois contre les influences environnementales telles que la pluie et la neige.

Phase 3 : Assemblage de la serre

Vous vous êtes procuré tous les matériaux et les avez coupés à la bonne taille ? Vous pourrez alors commencer à construire votre serre. Vous trouverez ci-dessous un guide en 4 étapes pour vous y aider.

Étape no 1 : Installer les fondations

Pour commencer, vous avez besoin d’une base stable sur laquelle construire votre serre. Selon le type de fondation, il vous faut procéder en plusieurs étapes. Quel que soit le type de fondation que vous choisissez, marquez exactement les dimensions sur le sol et utilisez-les comme guide pour la construction des fondations. Travaillez avec une grande précision, car les erreurs que vous faites ici seront difficiles à corriger par la suite.

Étape no 2 : Construire la structure de base

Lorsque vous en êtes à la structure de base, nous vous recommandons de commencer par assembler les parois latérales.

  • Pour ce faire, vissez les cadres extérieurs ensemble, puis insérez les entretoises en bois préparées. Ces dernières offrent plus de stabilité et soulagent la tension sur les plaques de polycarbonate ou les panneaux de verre qui seront fixés ultérieurement.
  • Vous aurez également besoin de six longues lattes pour chaque paroi, que vous pourrez utiliser pour créer un cadre en forme de U pour les plaques de polycarbonateou les panneaux de verre. Lorsque vous avez construit les quatre murs latéraux, reliez-les aux fondations. Pour ce faire, demandez à un ou plusieurs assistants de tenir les murs pendant que vous les vissez ensemble.
  • Enfin, vient la construction du toit. En fonction du type de toit, cela peut être plus ou moins facile à réaliser. Cependant, si vous pouvez bénéficier de coups de main extérieurs, ce sera d’un grand avantage. Vissez tous les montants en bois ensemble selon le plan de construction et assurez-vous que toutes les pièces sont fermement reliées.

Hauert vous accompagne au fil de la saison.

Avec notre Guide, nous vous accompagnons au fil de la saison du jardin.

S'abonner au guide

Étape no 3 : Insertion des murs

Une fois l’ossature de base en place, c’est au tour des murs d’être insérés. Notre conseil : Nous vous recommandons de serrer uniquement les sections de mur dans le cadre au lieu de les visser. Ceci est particulièrement important avec les plaques de polycarbonate pour une simple raison : si vous ne percez aucun trou, il n’y aura pas d’eau susceptible de pénétrer à l’intérieur des plaques. Cela garantit les performances d’isolation et empêche la formation de moisissures.

Pour que les panneaux soient solidement reliés à la structure de base sans vis, vous avez besoin de lattes de bois supplémentaires sur le cadre en bois des parois latérales. Si vous les avez montées en U, vous pouvez simplement pousser les plaques de polycarbonate dans le cadre par le haut. Les panneaux sont ensuite serrés à l’aide des lattes.

Vous devez ensuite recouvrir les bords découpés des plaques de polycarbonate d’un profilé en U pour empêcher l’eau de s’accumuler à l’intérieur.

Étape no 4 : Poser le toit

La dernière étape consiste à recouvrir le toit de plaques ondulées. Nous recommandons ici des plaques de toit en plastique robuste. Elles sont particulièrement durables et se décolorent moins vite que les toits en plastique bon marché.

Pour fixer le toit à la charpente, vous devez percer des trous dans les plaques ondulées à l’endroit approprié. Utilisez ensuite des vis avec des rondelles pour monter les panneaux sur le cadre de base.Les rondelles vont combler les trous percés et empêcher l’eau de pluie de s’écouler à l’intérieur de la serre.

Une serre à toit plat est prête à ce stade. Si vous avez opté pour un toit à deux pans, une étape supplémentaire est nécessaire : posez une tôle faîtière sur l’arête supérieure du toit pour empêcher la pénétration de l’eau.

Gewächshaus selber bauen | Montageanleitung von Stegplatten mit Schraubprofilen

Le bon emplacement

La meilleure orientation pour votre serre est vers le sud. Vous pourrez ainsi profiter pleinement des rayons du soleil. Si possible, il ne devrait pas y avoir de grands arbres ou de hauts arbustes directement devant la serre. Ceux-ci fournissent trop d’ombre, de sorte que la chaleur du soleil ne peut être utilisée de manière optimale. Choisissez également un emplacement protégé du vent.

Avec ces instructions, plus rien ne s’oppose au projet « construire sa propre serre » !

Une contribution d'invité par W&S GmbH.