Retour à l'aperçu du guide

La vraie rose de Jéricho

Pour faire briller les yeux des enfants à Noël : voici comment fonctionne la plante de la résurrection.

La vraie rose de Jéricho est un classique de Noël qui enchante petits et grands. À première vue, la plante ressemble à un enchevêtrement de brindilles gris-brun, séchées depuis longtemps. Lorsqu’elle entre en contact avec l’eau, elle se déploie en une belle rose du désert.

Le mythe de la véritable rose de Jéricho

La plante était déjà mentionnée dans la Bible. Selon la légende, elle a été bénie par Marie lors de la fuite de Nazareth vers l’Égypte. Elle est aussi souvent associée à la résurrection du Christ. Elle est alors également appelée plante de la résurrection. Certains lui attribuent même des pouvoirs surnaturels.

La différence entre la vraie et la fausse rose de Jéricho

Le nom latin de la véritable rose de Jéricho est Anastatica hierochuntica. Elle est mise en vente chaque année aux alentours de Noël. Ce n’est pas vraiment une plante d’intérieur, c’est juste un calice fructifère. La plante est originaire des zones désertiques d’Israël, de Jordanie et du Maroc. Son calice rond et sec est porté par le vent sur de longues distances. Lorsqu’il entre en contact avec l’eau, il s’ouvre et libère les graines, qui se mettent à germer.

Anastatica hierochuntica est souvent confondue avec la fausse rose Jéricho (lat. Selaginella lepidophylla). Il s’agit d’une plante apparentée aux fougères que l’on trouve en Israël et en Jordanie, mais aussi au Mexique et dans le sud-ouest des États-Unis. Elle peut également se déployer à nouveau aussi souvent que souhaité.

Voici comment fonctionne la Rose de Jéricho

Ressusciter une rose de Jéricho est assez simple :

  1. Remplir une coupelle d’eau.
  2. Y déposer le calice.
  3. Regarder et s’étonner.

La reviviscence fonctionne grâce aux cellules qui absorbent l’eau et gonflent, ce qui fait ouvrir la rosette.

Conseil : avec de l’eau chaude, la plante s’ouvre en quelques minutes. Avec de l’eau froide, le processus prend plusieurs heures.

Dès que les branches ne sont plus en contact avec l’eau, elles se contractent à nouveau. Vous pouvez faire se redéployer une véritable rose de Jéricho encore et encore. Pour ce faire, laissez-la dans l’eau pendant 7 jours maximum. Ensuite, laissez-la sécher complètement dans un endroit chaud pendant environ 2 semaines et conservez-la dans un endroit sec jusqu’à Noël prochain. Cela vous permet de faire refleurir la rose de Jéricho autant de fois que vous le souhaitez.

Hauert vous accompagne au fil de la saison.

Avec notre Guide, nous vous accompagnons au fil de la saison du jardin.

S'abonner au guide

La rose de Jéricho peut-elle mourir ?

La plante elle-même ne vit qu’un an. Après avoir formé des gousses et des graines, elle meurt. Les feuilles se recroquevillent pour protéger du soleil du désert les graines qui se trouvent à l’intérieur. Lorsqu’il pleut, l’enchevêtrement se déploie et libère les graines pour qu’elles puissent germer. En principe, la reviviscence n’est donc qu’un processus physique de reproduction. La plante mère est et reste morte.

À essayer : multipliez vous-même une rose de Jéricho

Chaque fois que la rosette s’ouvre, quelques graines en tombent. Pourquoi n’essayez-vous pas de faire pousser votre propre rose de Jéricho ?

  1. Remplissez un pot avec du terreau pour cactus.
  2. Mettez des graines dedans.
  3. Arrosez 1 fois.
  4. Attendez de voir ce qui va se passer !

Avec un peu de chance, une véritable rose de Jéricho va bientôt germer.