Retour à l'aperçu du guide

Que faire en cas de nécrose apicale de la tomate

Un moyen rapide et facile de trouver un remède à une infestation par une maladie de la tomate.

Qu’est-ce que la nécrose apicale ?

La maladie se manifeste par des taches brunes sur les tomates encore vertes. Les taches apparaissent au niveau ou à proximité de la base du pédoncule. Les zones touchées deviennent concaves au fil du temps et durcissent. Parfois, les fruits touchés tombent. La nécrose apicale apparaît pendant les mois d’été, de juin à août, généralement lorsque les tomates portent des fruits.

Hauert vous accompagne au fil de la saison.

Avec notre Guide, nous vous accompagnons au fil de la saison du jardin.

S'abonner au guide

Les grosses tomates sont plus vulnérables

Les variétés de tomates qui produisent de gros fruits, comme la cœur de bœuf, et diverses tomates charnues sont plus souvent touchées. En revanche, la nécrose apicale est rarement observée sur les tomates cerises.

Que faire contre la nécrose apicale ?

  1. Suffisamment d’eau. La maladie n’est pas causée par un champignon, mais par un désordre physiologique né d’une carence en calcium. Souvent, le sol dispose de réserves de calcium suffisantes, mais le plant de tomate ne peut pas absorber l’élément ou de manière insuffisante. Il est donc important d’arroser régulièrement, car le calcium est distribué dans la plante par le flux d’eau.
  2. Remédier à la carence en calcium. Pour ce faire, pulvérisez Calcium Plus Hauert aussi bien sur les feuilles que sur les fruits. Dans le cas de tomates qui présentent déjà des taches typiques, il est impossible de remédier aux dégâts. Il est préférable de les supprimer immédiatement. Les autres fruits se rétablissent généralement après une ou deux pulvérisations.