Retour à l'aperçu du guide

Fonction et symptômes de carence du calcium

Le calcium (Ca) régule en premier lieu la composition de la sève – tout comme le potassium et le magnésium – ainsi que la pression (turgescence). Cet élément fait partie des nutriments secondaires. Il contribue de façon fondamentale à la structure et la stabilité des parois cellulaires et agit sur leur gonflement. Dans les plantes, il est en partie libre et parfois contenu dans la solution.

Il est rare de constater une véritable carence en calcium dans le sol. Les dégâts dus à l’acidité (trop peu de calcium) et à l’alcalinité (trop de calcium) sont largement plus fréquents.

Lors de l’apparition de symptômes, mesurez dans tous les cas la valeur du pH.

Carence en calcium : symptômes

  • croissance faible
  • jeunes feuilles en forme de crochets
  • taches liégeuses sur les pommes
  • dessèchement de la rafle dans la vigne
  • nécrose apicale sur les tomates
  • brunissement du bord des feuilles dans les variétés de Latuca

Sols carencés

  • sols légers dans des emplacements acides, pauvres en calcaire
  • lessivage des surfaces exposées
  • nouvel engazonnement avec structure DIN.

Excès de calcium : symptômes

Un excédent de l’élément fixe le phosphore et les oligo-éléments et entraîne les déficits correspondants : carence en phosphore, en fer, en manganèse, en bore, en cuivre et en zinc. Le molybdène, en revanche, est rendu plus disponible grâce au calcium (voir article du guide Sol et réaction du sol / valeur pH).

Mesures en cas de carence en calcium :

  • Procédez à une fertilisation foliaire en calcium préventive sur les cultures et les emplacements où une insuffisance se manifeste régulièrement.
  • Chaulez avec de la chaux moulue ou en fins granulés, de la dolomite ou de la chaux de fabrique de sucre.
  • Utilisez régulièrement un engrais contenant de la chaux
  • Dans la production des plantes d’ornement : abaissez l’humidité de l’air et assurez-vous que les températures sont moyennes et l’apport de bore suffisant