Retour à l'aperçu du guide

Les réserves de nutriments dans le sol

Les réserves de nutriments disponibles pour les plantes sont généralement présentes dans le sol sous forme de composés inorganiques. L’azote fait toutefois exception (voir explications plus bas). Les réserves nutritives peuvent être identifiées grâce à une analyse du sol.

Dans le sol, le phosphore forme un composé avec le calcium, pour autant que l’élément soit présent ; avec le fer également en cas de valeur basse du pH. Les cations, comme le potassium p. ex., se fixent aux particules d’argile. Selon sa particularité, un sol contient plus ou moins de ces formes de réserve.

Pendant la phase de croissance active, la plante libère des ions H +. Ce faisant, elle échange la majorité des nutriments absorbés et les assimile. Pour la plupart des autres nutriments, des processus similaires ont lieu dans le sol entre « en solution dans le sol / facilement accessible aux plantes », « échangeable » et « fixe ».

Les méthodes courantes d’analyse du sol étudient les fractions d’un nutriment absorbables par les plantes et celles qui sont échangeables. Vous trouverez ici une vue d’ensemble des méthodes d’analyse courantes.

Verfügbarkeit Nährstoffreserven: Phosphor