Retour à l'aperçu du guide

Magnésium – fonction et symptômes de carence

En tant qu’élément, le magnésium a, tout comme le potassium, un effet ionique général dans la sève des cellules. C’est, en outre, un élément important de la chlorophylle. Un déficit en magnésium limite la production d’hydrates de carbone.

Carence en magnésium : symptômes

Sur les feuilles anciennes, les symptômes de la carence en magnésium se manifestent par une chlorose entre les nervures (chlorose intercostale) ; sur les graminées on parle de rayures chlorotiques. Souvent, on peut voir une répartition des taches chlorotiques en forme de mosaïque sur les limbes (on parle alors de marbrures).  Cependant, les mêmes symptômes peuvent être causés par une fertilisation unilatérale à l’ammoniac ou un apport de potassium excédentaire, ceci en raison du comportement antagoniste des similitudes nutritionnelles.

 

Sols carencés

Sols légers, acides et pauvres en calcaire.

Excès de magnésium : symptômes

Les excédents en magnésium sont rares. Toutefois un apport unilatéral important peut interférer avec l’apport en potassium.

Mesures en cas de carence en magnésium

  • Choisissez une fertilisation en magnésium avec de la kiésérite.
  • En cas de fort déficit ou si l’on n’attend pas de précipitations avant longtemps, ajoutez une fumure foliaire avec un produit riche en Mg.
  • Utilisez régulièrement des engrais contenant du magnésium, p. ex. potassium sous forme de potasse magnésienne.
  • Fertilisation au magnésium avec dolomite, mais uniquement quand la valeur du pH est inférieure à 6,5.