Retour à l'aperçu du guide

Soufre - fonction et symptômes de carence

Le soufre est un composant des plantes, il est principalement présent dans les protéines. Cet élément est un constituant important des acides aminés. Les émissions soufrées de l’industrie ont longtemps enrichi l’environnement. C’est pourquoi les engrais soufrés ciblés ne sont pas un problème. Depuis les années 80, les gaz d’échappement sont désulfurés et les réserves de soufre diminuent peu à peu.

De nombreux engrais composés contiennent déjà du soufre dans leur combinaison nutritionnelle et il est donc inutile d’en ajouter. En revanche, dans les cultures que vous fertilisez avec des nutriments séparés, sans teneur en soufre, il faudrait que vous pensiez à l’avenir à leur fournir un apport en soufre en raison de la dégradation des réserves du sol.

Carence en soufre : symptômes

La carence en soufre se voit sur les jeunes feuilles. Les nervures sont plus claires que sur les feuilles habituelles. Les plantes poussent faiblement, voire péniblement, et forment des racines blanches très ramifiées.

Sols carencés

  • Endroits humides.
  • Sols légers, pauvres en humus.

Excès de soufre : symptômes

Ils apparaissent parfois sur les plantes suite à une fertilisation excessive au sulfate d’ammonium. Les feuilles les plus anciennes réagissent en prenant une couleur vert pâle, en se couvrant de taches rouge violet et en tombant prématurément.

Mesures en cas de carence en soufre

Utilisez un engrais soufré (engrais complet avec soufre, sulfate d’ammonium, sulfate de potassium, sulfate de magnésium). Attention : l’emploi de soufre élémentaire pur fait baisser la valeur du pH.