[Translate to Français (CH):]
Retour à l'aperçu du guide

Faire pousser un avocatier à partir d’un noyau – voici comment faire

Soit dans un verre d’eau, soit directement dans la terre. Voici comment faire pousser votre propre avocatier à partir d’un noyau.

L’avocat est un fruit tendance dont on ne peut guère se passer dans une cuisine saine. Avec un peu de patience, vous pouvez cultiver vous-même un plant d’avocat à partir du gros noyau ovoïde. Nous vous montrons comment faire dans cet article.

Les 2 méthodes pour faire pousser un avocatier :

Pour cultiver votre propre avocatier, vous avez le choix entre deux méthodes de culture :

  • Préférer le noyau dans le verre d’eau. L’avantage : vous pouvez bien observer le développement des racines et de la tige. C’est particulièrement passionnant pour les enfants.
  • Vous pouvez également planter le noyau directement dans du terreau.

Nous vous présentons ci-dessous les deux procédures, étape par étape.

Instructions 1 : faire germer le noyau d’avocat dans un verre d’eau

Matériau : 3 cure-dents, 1 verre d’eau ou un bocal.

  1. Détacher délicatement le noyau de l’avocat du fruit sans l’abîmer. Le laver et bien sécher.
  2. Enfoncer les cure-dents en les répartissant tout autour du centre du noyau. Cela demande un peu de force. Vous pouvez également percer de petits trous avec une mèche fine. Les cure-dents doivent pénétrer de 5 mm maximum dans le noyau.
  3. Remplir le verre d’eau et placer le noyau d’avocat dessus, de sorte que les cure-dents reposent sur le bord. Le noyau doit dépasser d’environ un tiers de l’eau, le côté arrondi doit être placé vers le bas.
  4. Placer le verre dans un endroit clair et chaud et ajouter régulièrement de l’eau. Il suffit maintenant d’un peu de patience.

Après environ 6 semaines, la pointe du noyau de l’avocat se fend et la pousse apparaît. Parallèlement, les premières racines se forment. Dès que les premières vraies feuilles se sont formées, vous pouvez planter le noyau dans la terre. Pour ce faire, retirez délicatement les cure-dents. Prenez un pot de fleurs et remplissez-le de terre. Ensuite, placez le noyau de manière à ce qu’au moins la moitié dépasse encore de la terre.

Les 5 plus beaux palmiers d’intérieur

Un sentiment de vacances dans le salon : nous vous présentons les 5 plus beaux types de palmiers …

Continuer

Instructions 2 : Cultiver un plant d’avocatier en terre

Matériau : pot de plantation, terreau.

  1. Détacher délicatement le noyau du fruit, le laver et le sécher.
  2. Remplir un pot de terreau. Placer le noyau au centre du pot. Il doit sortir de la terre au moins de moitié, avec l’extrémité arrondie vers le bas.
  3. Bien arroser bien la terre.
  4. Le noyau a besoin de beaucoup de chaleur et d’un taux d’humidité élevé, c’est-à-dire d’une sorte de climat de serre. Soit on vaporise régulièrement le noyau avec de l’eau, soit on place un film plastique sur le pot pour créer un climat tropical.
  5. Comme pour la culture dans le verre d’eau, il faut un peu de patience pour que la pointe de l’avocat s’ouvre et que la pousse apparaisse. Dès que la pousse s’est formée, vous pouvez arrêter de vaporiser quotidiennement ou retirer le film plastique.

Les 5 plantes d’intérieur les plus faciles à entretenir pour les débutants

Même les débutants qui n’ont pas la main verte peuvent se débrouiller avec ces plantes.

Continuer

Soigner correctement l’avocatier en tant que plante d’intérieur

Le jeune avocatier a maintenant besoin de quelques soins pour se développer en une plante d’intérieur imposante.


Emplacement : En tant que plantes tropicales, les avocatiers apprécient beaucoup la lumière et la chaleur ainsi qu’une forte humidité de l’air. Placez les plantes dans un endroit aussi lumineux que possible. Évitez les courants d’air. Pour obtenir une humidité élevée en hiver, vaporisez régulièrement les plantes avec de l’eau non calcaire (ce qui évite les taches sur les feuilles). Pendant les mois d’été, vous pouvez également placer l’avocatier à l’extérieur, sur le balcon ou la terrasse.


Arrosage : Gardez le terreau uniformément humide. Évitez l’eau stagnante dans la soucoupe.


Pousses : L’avocatier n’aime pas se ramifier. Il pousse rapidement en hauteur, mais sans pousses latérales. Si vous souhaitez que la plante soit un peu plus touffue, il est préférable de couper la tige à la hauteur souhaitée, là où la plante doit se ramifier. Après un certain temps, de nouvelles pousses latérales se forment à cet endroit à partir des yeux dormants.


Fertilisation : L’avocatier a régulièrement besoin de nutriments. Le mieux est d’utiliser un engrais liquide pour plantes d’intérieur. Administrez l’engrais toutes les 2 semaines pendant la période de végétation


Maladies : Si l’eau d’arrosage est très calcaire, l’avocatier est sujet à la chlorose (les feuilles deviennent jaunes). La carence en fer est la plus fréquente. Vous pouvez y remédier en effectuant 1 à 2 traitements avec le Vitalisant pour plantes.

Récolter ses propres avocats ?

La question est souvent posée de savoir si l’on pourra bientôt récolter ses propres avocats de cette manière. Nous sommes au regret de vous décevoir sur ce point. Les avocatiers cultivés à partir d’un noyau ne portent jamais de fruits. Ils ne servent donc qu’à décorer, mais avec une belle prestance !