Retour à l'aperçu du guide

Les 7 broméliacées les plus connues

Les bromélias attirent l’attention par leurs splendides couleurs et sont faciles à entretenir.

Si vous aimez les ambiances de jungle dans votre appartement, vous ferez un bon choix en optant pour les bromélias. Ils existent dans toutes les couleurs, tailles et formes de croissance possibles - et sont en outre faciles à entretenir.

L’espèce de broméliacée la plus connue est certainement la plante de l’ananas. Il existe également des plantes épiphytes. Ces dernières vivent dans les fourches des branches des grands arbres. Elles ne possèdent pas de racines souterraines à proprement parler, mais absorbent l’eau et les nutriments par des organes spéciaux situés sur leurs feuilles. D’autres forment des entonnoirs avec leurs feuilles, dans lesquels l’eau de pluie et les nutriments s’accumulent.

Voici les 7 broméliacées les plus connues (avec des conseils de soins)

1. Guzmania (Guzmania spp.)

Le guzmania forme une rosette de feuilles denses d’où émerge une hampe florale. Les pétales colorés sont en fait des bractées qui encadrent une fleur blanche insignifiante. Ce sont précisément ces bractées qui font la valeur ornementale de la plante. Pour l’arrosage, de l’eau tempérée convient, de préférence de l’eau de pluie. Le substrat doit rester uniformément humide. Mettez également un peu d’eau dans la rosette, que vous viderez et renouvellerez une fois par mois.

2. Vrisea (Vriesea splendens)

Broméliacée vivace formant une rosette de feuilles coriaces. De couleur vert bleuté, elles mesurent 4-5 cm de large et sont traversées de larges bandes horizontales vert foncé. En été surgit du centre de la rosette une grande inflorescence érigée (jusqu’à 60 cm de haut), composée de bractées rouge intense et de fleurs tubulaires jaune vif.

3. Tillandsia raquette (Tillandsia cyanea)

Un tillandsia en forme de rosette avec des feuilles longues et étroites. La fleur se compose d’une hampe rose vif d’où jaillissent des fleurs bleues. Cette hampe à elle seule attire l’attention partout où elle se trouve.

4. Mousse espagnole, fille de l’air ou barbe de vieillard (Tillandsia usneoides)

Cette espèce de broméliacée forme de longues pousses qui pendent des arbres. Les pousses et les feuilles sont de couleur grise et entièrement recouvertes d’écailles qui lui permettent d’absorber l’eau et les nutriments. Il est préférable de suspendre la mousse espagnole dans la salle de bains ou tout endroit où règne une forte humidité, par exemple dans un terrarium. La plante doit être vaporisée quotidiennement. Lorsque les feuilles absorbent de l’eau, leur couleur passe du gris au vert et la plante retrouve un aspect plus vivant.

5. Néorégélie (Neoregelia carolinae)

De la rosette plate en entonnoir de cette espèce de broméliacée naît une fleur rouge un peu comprimée. Les feuilles sont vertes ou rayées de jaune. La néorégélie aime les conditions humides et chaudes. Veillez à ce que la motte ne se dessèche jamais et qu’il y ait toujours un peu d’eau dans l’entonnoir.

6. Cryptanthe à stries (Cryptanthus bivittatus)

Le cryptanthe à stries forme une petite rosette en forme d’étoile avec des feuilles rigides. Les bords des feuilles présentent des épines et sont légèrement ondulés. La fleur est plutôt discrète. La véritable valeur ornementale réside dans les feuilles. Celles-ci présentent des couleurs et des motifs différents. Le cryptanthe à stries a besoin d’un air très humide. Vaporisez donc la plante quotidiennement.

7. Aechméa ou vase d’argent (Aechmea fasciata)

Une espèce de broméliacée un peu plus grande avec des feuilles vertes en forme de lanière. La face inférieure des feuilles présente des bandes transversales argentées. Des fleurs bleues disposées en étoile jaillissent des bractées d’un rose intense. L’achméa se distingue par sa longue durée de floraison.

Les voici, nos sept espèces de broméliacées les plus populaires. Avec leurs fleurs et feuilles colorées, elles donneront à votre appartement un petit air de forêt vierge.