Retour à l'aperçu du guide

Mousse dans le gazon

Si la mousse commence à s’installer dans le gazon, elle a vite fait de s’étaler sous forme de tapis.

Lorsque les graminées de gazon disposent de trop peu de nutriments, elles finissent par être clairsemées. Une tonte trop basse affaiblit également le gazon et permet ainsi à la mousse de s’installer tranquillement dans les espaces dénudés.

Le plus simple est donc de prévenir son apparition en fertilisant correctement et en tondant à une hauteur suffisante.

La chaux peut-elle aider contre la mousse ?

Une faible valeur du pH – un sol acide donc – favorise la présence de la mousse. Dans un tel cas, la valeur du pH est relevée par un apport de chaux afin que la mousse ne trouve plus de conditions favorables à son installation.

D’après notre expérience, le sol des jardins suisses affiche souvent une valeur du pH supérieure à 7, neutre donc. SI l’on ajoute de la chaux à de tels sols, la valeur du pH augmente ce qui fait que les oligo-éléments tels que le fer ou le manganèse ne sont plus disponibles.

Avant de prendre une telle décision, nous recommandons de procéder à une analyse du sol afin de connaître la valeur du pH.

L’entretien des endroits humides et ombragés

Les endroits ombragés sont favorables à la mousse. Laissez-y donc le gazon 1 à 2 cm plus haut qu’ailleurs. Il restera ainsi suffisamment robuste et dense. Pour le réensemencement, choisissez des semences spéciales pour gazon ombragé.

La mousse s’étend également souvent sur les endroits qui sèchent mal après la pluie. Dans un tel cas, épandez sur l’endroit concerné du sable pauvre en chaux afin d’améliorer l’écoulement de l’eau.

Lawnsand Geistlich contre la mousse dans le gazon

Lawnsand Geistlich élimine la mousse et améliore la structure du sol. La meilleure période pour l’appliquer est soit au printemps (mars/avril) soit en automne (septembre/octobre).

  • Épandez Lawnsand Geistlich sur les endroits concernés, idéalement juste avant une averse. Sinon, arrosez abondamment la surface afin d’accélérer son efficacité.
  • Au bout de quelques jours, la mousse noircit et se dessèche. Supprimez les restes avec un râteau ou scarifiez le gazon. Ainsi vous éliminerez non seulement le feutre du gazon, mais également les restes de mousse. Réensemencez ensuite les endroits clairsemés ou dénudés.
  • Pour terminer, fertilisez le gazon. Les graminées denses et robustes préviendront le plus efficacement une nouvelle présence de mousse.