Retour à l'aperçu du guide

Protéger + couvrir correctement les rosiers en hiver

Les rosiers sont rustiques au froid. La zone sensible de la greffe a cependant encore besoin d’être protégée. Voici comment faire.

Les rosiers sont rustiques au froid. Cependant, le point de greffe est sensible au gel. C’est le point où le greffon de la variété de rose concernée a été greffé sur le porte-greffe (rose sauvage). Pour les rosiers à massif, le point de greffe se situe juste sous la terre, pour les rosiers sur tige juste sous la couronne du rosier. Pour que vos rosiers passent bien l’hiver, nous vous montrons ici comment les couvrir et les protéger correctement avant l’hivernage.

Protection hivernale des rosiers à massif

Voici la meilleure façon de protéger les rosiers à massif pour la saison froide :

  1. Couper les rameaux à hauteur de genou peu avant l’hivernage afin qu’ils ne plient pas sous la charge de la neige.
  2. Faire un monticule avec de la terre contenant du compost (par exemple du fumier composté Biorga). Pour ce faire, répandre le fumier composté jusqu’à 10 cm de haut autour de la tige.
  3. Si possible, recouvrir le massif de rosiers avec des branches de sapin. C’est plus joli qu’un massif dénudé et cela protège les pousses du soleil d’hiver. Celui pouvant entraîner des fissures avec le gel.

Protection hivernale des rosiers en pots et en bacs

Pour l’hivernage des rosiers en pot, procédez de la même manière que pour les rosiers à massif. En outre, vous devez protéger le pot contre le gel. Dans les magasins spécialisés vous trouverez du papier bulle ou du jute avec lequel vous pouvez envelopper les pots. Nous vous recommandons également de placer les pots de rosiers contre une façade protégée de la maison, où ils ne seront pas exposés au vent.

Important : Ne mettez jamais les pots dans la cave. Il y fait beaucoup trop chaud pour les rosiers en hiver.

Protection hivernale des rosiers sur tige

Les rosiers sur tige sont particulièrement sensibles au froid. La couronne avec le point de greffe doit donc être correctement protégée pour l’hivernage. Voici comment procéder :

  1. Réduire les rameaux de moitié environ.
  2. Envelopper toute la couronne de non-tissé et l’attacher fermement afin qu’il puisse résister à une tempête et que l’arbre ne soit pas endommagé.
  3. Pour les jeunes rosiers sur tige, entourer le tronc d’une bande de jute pour le protéger des fissures dues au gel. Vous pouvez vous procurer des bandes de jute dans les commerces spécialisés.

Hauert vous accompagne au fil de la saison.

Avec notre Guide, nous vous accompagnons au fil de la saison du jardin.

S'abonner au guide

Retirer la protection hivernale

En règle générale, dès que les forsythias fleurissent au printemps, vous pouvez retirer la protection hivernale. Enlevez le non-tissé et le jute du rosier sur tige. Pour les rosiers à massif et les rosiers en pot, dégagez les branches de sapin peu avant le débourrement et enlevez la terre autour des tiges. Vous pouvez répandre le terreau composté dans le massif comme d’habitude.

Conseil : En même temps, appliquez la quantité nécessaire d’engrais pour rosiers. De cette façon, vous pouvez tout faire en une seule fois.

Notre conseil pour terminer :

A l’automne, pour renforcer les rosiers avant l’arrivée du froid, donnez-leur un engrais d’automne. Celui-ci contient du phosphore et du potassium, mais pas d’azote. Le phosphore renforce les racines et le potassium renforce le bois. Les rameaux sont ainsi plus résistants à l’hiver et moins sensibles au gel.

Plantation de rosiers en racines nues : des instructions simples en 7 étapes.

Planter aisément des rosiers en racines nues. Avec ce guide étape par étape, vous allez réussir !

Continuer